Qu'appelle-t-on exactement la gravure ?

Qu'appelle-t-on exactement la gravure ?

Apparue au 7ème siècle en Chine, la gravure s’est ensuite propagée rapidement au 15 ème et 16ème siècle parallèlement à l'imprimerie.

La gravure (ou estampe) consiste à réaliser un dessin par incision sur une "plaque". Cette plaque est le plus souvent en métal (en cuivre, en zinc, etc.) ou en pierre (lithographie) et de taille diverse.

Elle est ensuite enduite d'encre avant d'être appliquée comme un tampon sur du papier grâce à une presse.

Il existe deux principaux procédés de gravure :

  • la gravure en relief où les parties du support ne devant pas apparaître sur le dessin et donc non destinées à être encrées sont creusées dans la plaque
  • la gravure en creux (appelée aussi taille douce) où les parties gravées plus ou moins profondément sont celles qui recevront l'encre et qui apparaîtront sur le dessin. La taille douce peut être directe lorsque l'artiste grave directement la plaque de métal (gravure à la pointe sèche notamment) ou indirecte lorsque la gravure résulte de la réaction d’un acide (eau-forte ou aquatinte par exemple).

L'artiste obtient alors la première épreuve qui n'est généralement pas satisfaisante et est retouchée jusqu'à ce que la composition lui convienne.

La difficulté consiste en la finesse nécessaire du trait, la réalisation d'un dessin "inversé" sur la plaque, l'alternance des phases de travail et l'absence de prise directe avec le papier.

Une fois la plaque finalisée, l’artiste peut en réaliser un certain nombre de tirages. Par exemple les gravures de Renaud Allirand qui sont à la pointe sèche sur cuivre sont tirées en une dizaine d’exemplaires et celles de Juliette Vivier et d’Elisa Carutti à l’aquatinte sont tirées en respectivement 12 et 6 exemplaires. 

Renaud ALLIRAND - pointe sèche sur cuivre

Renaud Allirand     

Elisa CARUTTI - Aquatinte

 

Juliette VIVIER - Aquatinte

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous