George Desvallières, La peinture corps et âme au petit Palais

George Desvallières, La peinture corps et âme au petit Palais

J’ai découvert il y a peu de temps, l’exercice du modelage. 

Ce qui m'intéresse dans la sculpture, c’est de créer l’émotion sur un corps sans artifice, où seul la posture compte. 

George Desvallières m'invite à son exposition, et me présente cette femme.  

Son visage, empreint de mélancolie contraste avec son attitude surprenante. La cambrure de son corps reste un mystère. 

Je ressens cette femme, mais pourtant quelque chose m’échappe. 

Le peintre voit bien au delà de l'émotion, et envisage la représentation du corps comme un dialogue avec l’esprit. 

Il réussit à façonner dans sa peinture, l’âme de son modèle.

George Desvallières, La peinture corps et âme - Le petit Palais, jusqu'au 17 juillet, métro Champs-Elysées Clémenceau

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous