Paul Klee, l'ironie à l'oeuvre au Centre Pompidou

Paul Klee, l'ironie à l'oeuvre au Centre Pompidou

Lorsque j’étais petite, ma grand mère m'emmenait souvent au cirque, entre jongleurs cascadeurs et magiciens farfelus.
Après quelques numéros, l’équilibriste rentre en scène.
J’observe avec mes yeux d’enfant, l’homme qui oscille sur le fil.
Quelques années plus tard, la peinture de Paul Klee me rappelle ce souvenir.
Ses trais épais soulignent la position dangereuse de l’acrobate.
Déséquilibré, il semble prêt à tomber.
Les quelques touches de couleurs redonnent vie à la scène, et me replonge dans cet univers enfantin.
Toutefois, l’équilibriste me semble aujourd’hui, bien plus ambiguë.
Paul Klee, l'ironie à l'oeuvre. Centre Pompidou, du 6 avril au 1er Août, métro Rambuteau

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous