Zeuxis découvre les ancêtres de l'Art Room à La Renaissance...

Zeuxis découvre les ancêtres de l'Art Room à La Renaissance...

La Renaissance est une période de l'époque moderne qui a pour point de départ la Renaissance italienne. On distingue six courants principaux: le Baroque, l'art Gothique, le Romantisme, le Classicisme, le Maniérisme et enfin le néoclassicisme.

En Italie, les artistes peuvent exprimer librement leur art et on parle de Renaissance artistique car les œuvres de cette époque ne s'inspirent plus du Moyen-âge mais de l'art Greco-Romain .
La philosophie humaniste naissante amène peu à peu l'homme au centre des préoccupations... à la défaveur de la figure divine.
La découverte de l'Amérique (1492) dévoile un monde plus grand.
L'invention de l'imprimerie (Gutenberg 1440) va diffuser le savoir et ainsi, les artistes vont voyager, ils se rencontrent, partagent, s'influencent, échangent et reviennent chez eux riches de nouveaux acquis !

Les plus doués se voient accordés une gloire et un statut social considérable. Les "studiolos" (l'ancêtre de l'Art Room) sont des cabinets privés destinés à réunir des collections d'œuvres d'art que possèdent les grandes familles au pouvoir. Des mécénats sont ainsi mis en place pour entretenir les plus grands peintres de l'époque.

Après Giotto, les artistes ont soulevé la question de l'illusion de la profondeur et de la "troisième dimension" pour créer ainsi des images au plus proches de la vision humaine.
La Renaissance avec l'apparition de la perspective linéaire va révolutionner la composition picturale et poser les bases pour les cinq siècles à venir... jusqu'au XXème siècle où le cubisme et l'abstraction exploreront de nouveaux horizons.

L'invention de cette perspective linéaire, le point de fuite, la redécouverte de l'art antique, le clair-obscur, les ombres portées sont alors autant de nouvelles techniques utilisées en peinture pour une idéalisation de la beauté. 
L'humanisme permet au portrait d'apparaître (genre jusque là interdit par le pouvoir religieux). Puis au portrait se verra ajouter un paysage en arrière plan...

La peinture à l'huile fait son apparition dans l'atelier du Flamand Van Eyck. Elle apportera aux artistes de l'Europe entière une technique leur permettant de retoucher à plusieurs reprises les tableaux (jusqu'alors on peignait à la tempera qui séchait très rapidement). L'exécution des peintures se trouvent ainsi enfin libérée de toutes contraintes.

Piero della Fransesco : la perspective et l'étude de la lumière dans ses tableaux fera l'admiration de ses contemporain .
Botticelli sera un des premiers à peindre des motifs antiques au sein de scènes mythologiques.
Domenico Ghirlandaio est sans conteste le plus grand des maîtres florentins. Son influence sur les peintres de la génération suivante est incontestable (dont Léonard de Vinci) !

Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël... ces trois génies laissent une impression si forte sur leurs contemporains que les artistes de la génération suivante inventent une nouvelle expression picturale : le Maniérisme. Bellini, Titien, Tintoret, Veronese... La lumière devient diffuse, les couleurs contrastées et s'ouvrent des voies nouvelles en terme de composition et d'éclairage (clair-obscur). Les paysages sont mystérieux et secrets et la représentation de la beauté idéalisée. C'est la victoire de la couleur sur le dessin.

Quelle époque... épique ! Qui mériterait qu'on s'y attarde... Zeuxis en sort tout ébouriffé d'avoir côtoyé le temps d'une page ces peintres, génies incontestables pour l'Eternité.

La Sybille de Delphes - Chapelle Sixtine Michel Ange

Venus Botticelli

Venus Botticelli
Zeuxis - Art Room

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous