L'Impressionnisme : le début de l'art moderne...

L'Impressionnisme : le début de l'art moderne...

L'impressionnisme est un mouvement qui apparaît en France dès la seconde moitié du XIXe siècle ; association d'artistes qui se démarque par une rupture avec la peinture académique : c'est le début de l'art moderne.

Avec l'invention de la peinture en tubes, les jeunes artistes parisiens sortent des ateliers pour peindre en plein air ; les toiles sont de petits formats et les peintres impressionnistes travaillent sur place, "sur le motif" et font de la lumière et de ses jeux l'élément essentiel et mouvant de leur peinture. Peintres d'une nature changeante, ils saisissent la vérité de l'instant : la touche du pinceaux est visible, les couleurs sont vives et accentuent l'effet de mobilité (le vent dans les feuillages, la fluidité de l'eau...).

Ainsi ces jeunes artistes portés par la même ambition, vont se regrouper pour peindre et discuter. Parmi ces "pionniers" on retrouve : Claude Monet, Renoir, Sisley, Bazille, Pissarro, Cézanne et Guillaumin. C'est au café de la Closerie de Lilas que nos jeunes peintres se retrouvent en sortant de l'Ecole des Beaux arts de Paris. Ils forment un groupe : Les Intransigeants.

À la même époque la technique de la photographie progresse et remet en cause ce qui était jusqu'alors la fonction principale de l'art : la représentation fidèle de la réalité. Ainsi les impressionnistes voudront privilégier la vision de l'artiste, son " impression " du réel et non sa représentation ! Ce nouveau mouvement se confronte à des critiques très violentes et ses artistes se voient refuser au "Salon de Paris", institution majeure de la peinture.

En 1863, Napoléon III décrète l'ouverture d'un "Salon des refusés" qui regroupe les œuvres qui ne sont pas acceptées au Salon de Paris... "Le déjeuner sur l'herbe" de Manet sera présenté à cette occasion et fera scandale ! Une femme nue est représentée dans un contexte contemporain ! Quelle horreur ! Le public ne se déplace que pour s'en moquer !

Monet, Renoir, Pissarro, Sisley, Cézanne, Berthe Morisot, Edgar Degas, décident de créer en réaction : "La Société anonyme des artistes" et organisent leurs propres expositions.

Huit expositions des Refusés auront ainsi lieu entre 1874 et 1886. C'est Louis Leroy, dans la revue "Charivari", qui tournera en dérision le tableau de Monet "Impression, soleil levant" et qui créera le terme d'"Impressionnisme". Le mouvement impressionniste ne dure qu'une dizaine d'années et peu à peu gagnera la faveur du public ; notamment grâce au marchand d'art Paul Durand Ruel qui les fera exposer à Londres et à New-York.

La cote des impressionnistes ne cessera de grimper et ce jusqu'en 1990. Le terme "Postimpressionnisme" sera employé pour désigner une nouvelle attitude picturale dominée par la couleur...

La semaine prochaine Zeuxis nous laissera dériver et rêver aux côtés de Cezanne, Van Gogh, Gaughin, Toulouse, Lautrec...


Alfred Sisley, La Seine au point du jour

Auguste Renoir, La Grenouillère

Edouard Manet, Déjeuner sur l'herbe
Camille Pissaro, L'Avant-port du Havre

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous