Zeuxis et l'Art Surréaliste...

Zeuxis et l'Art Surréaliste...

Le surréalisme est un mouvement littéraire et artistique qui nait en 1920 ; issu de Dada, il cherche à exprimer les forces psychiques (automatisme, rêves, inconscient) libérées du contrôle de la raison..."En dehors de toute préoccupation esthétique ou morale.."

Officiellement lancé en 1924 par André Breton dans le "Manifeste du surréalisme" le surréalisme est un mouvement international, intellectuel et politique. Il sera marqué par les théories et les interprétations des rêves du psychanalystes Freud, par les idées politiques de Karl Marx et par Giorgio De Chirico. Les surréalistes ne cherchent pas à interpréter les rêves ou l'inconscient, ils cherchent juste à les révéler esthétiquement ; c'est une sorte de création d'un rêve à travers la peinture. Les artistes tentent d'ailleurs de se mettre en état de rêve pour créer. Leurs tableaux sont une expression du fonctionnement de la pensée. Les œuvres surréalistes sont bien-sûr très personnelles et intimes puisqu'elles parlent du Moi intérieur.

- Max Ernst (1891-1976) est l'un des premiers à explorer le surréalisme en peinture. Il propose des mondes étranges peuplés d'êtres hybrides fantastiques qui évoquent les représentations d'un passé médiéval et fantastique.

- Magritte (1898-1967), au style un peu naïf, créé des images fortement symboliques, pleines d'énigmes et de non sens... Images d'un monde poétique et symbolique.

- Salvador Dali (1904-1989), sa technique est ancrée dans la pure tradition de la peinture de la Renaissance italienne et du trompe l'œil extrêmement réaliste. Le rendu des textures est exceptionnel... Son œuvre plonge très vite le spectateur dans un abîme de pensées, dans un tourbillon de réflexions existentielles, presque métaphysiques... incongrues parfois, étant donné l'esprit facétieux de l'artiste.

En 1938, Freud rencontre Dali ; dans une lettre à Zweig, Freud avoue : "J'étais juste enclin à considérer les surréalistes, qui semblent m'avoir choisi pour Saint-patron, comme des fous absolus..." mais il changera d'avis devant l'incroyable technique du peintre et l'intérêt analytique de l'œuvre.

En 1966, c'est la mort du poète et écrivain français André Breton, chef de file du mouvement, qui va entraîner la fin  du surréalisme.

Zeuxis vous propose les prochaines semaines de retraverser cette période (1917-1960) si riche, en abordant des artistes qui sortent des grands mouvements mais qui sont cependant remarquables... Tels que : Piet Mondrian et le néoplasticisme (1920-1960) ; Hopper, Frida Kahlo et le réalisme magique (1920-1960) ; Pollock, Kooning et l'expressionnisme abstrait (1943-1965) ; Rothko et le Color Field (1947-1965) ; Klein, Beuys et l'art de la performance (1960), Lichtenstein, Warhol et le Pop art (1955-1970) et enfin le minimalisme et l'art conceptuel des années 60... Et clôturer ainsi cette belle histoire de l'art vu par Zeuxis


L'ange du Foyer, 1937, Max Ernst


Gonconda, 1953, René Magritte


La persistance de la mémoire, 1931, Salavador Dali

Découvrez plus d'informations sur le mouvement du Surréalisme

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous