La sixième édition de Photo Saint-Germain

La sixième édition de Photo Saint-Germain

Traditionnellement, novembre est considéré comme le mois tourné vers la photographie. Entre Paris Photo, la vente de Magnum Photos et Photo Saint-Germain, Zeuxis ne sait plus où donner de la tête…

En effet, Photo Saint-Germain fête aujourd'hui sa sixième édition. Durant une quinzaine de jours, ce festival propose un itinéraire photographique dans une sélection de musées, de centres culturels, de galeries d’art et de librairies situés rive gauche.

Le parcours, qui rassemble 42 expositions, permet de découvrir le patrimoine de ce quartier parisien mythique en plein coeur de la ville. En complément de la programmation, la manifestation organise en libre accès des rencontres, des projections, des signatures, des visites d’ateliers qui réunient artistes, libraires, responsables de collections publiques, critiques, collectionneurs, éditeurs, graphistes et commissaires Ces rendez-vous abordent les grandes tendances de la photographie contemporaine tout en questionnant ses dispositifs de valorisation et de diffusion.

Aurélia Marcadier, historienne de l’art et Virginie Huet, critique d’art et journaliste sont les deux directrices du festival Photo Saint-Germain. Elles souhaitent démocratiser l’accès à la culture en proposant un regard pluriel qui mélange les genres, les styles et les tendances. Le parcours met en lumière à la fois de jeunes photographes, mais aussi des artistes plus célèbres comme Marc Ribaud, Peter Knapp, Raoul Ubac. Et pour ce faire, un comité de sélection a été mis en place en 2015 afin d’assurer l’exigence de la programmation et de veiller à maintenir un équilibre entre jeune création et grandes figures de la photographie.

Chaque année, le festival confie la réalisation de son visuel officiel à un talent émergent et non représenté en galerie, pour livrer sa vision de Saint-Germain-des-Prés. Cette année le duo est formé par Elsa Parra et Johana Benaïnous. Photo Saint-Germain laisse également une place à la voix estudiantine. En effet, Simone, le journal du festival, laisse carte blanche aux élèves des ateliers photo des Beaux-Arts de Paris

Et venez achever votre parcours à l'Art Room de Zeuxis, pour boire un thé et découvrir nos oeuvres... Nous vous accueillerons avec plaisir !  

© La jeune fille à la fleur, Marc Riboud, 

© Peter Knapp

© HS, images d'une histoire souterraine, Amaury da Cunha

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous