Céret, ville de l'Art

Céret, ville de l'Art

Pour commencer l'année, Paula vous emmène pour une petite virée dans les Pyrénées - Orientals. Aux portes de l'Espagne, entre mer et montagne, au pied du mont Canigou et sur le bord du Tech, se niche une bien jolie petite ville : Céret.

Nous passons le pont du Diable qui enjambe le Tech depuis 1321, nous longeons cette belle allée de platanes séculaires jusqu'à la Capellet. Céret nous dévoile ses secrets : "la Douleur" d'Aristide Maillol (1922), la Catalane Assise de Manolo (1923) et enfin l'ancien hôpital Saint-Pierre, bel espace d'expositions sur la Capelleta.

Céret n'en finit plus de nous étonner, tant par la richesse de ses tableaux qu'ont laissés les nombreux peintres de passage tels que : Derain, Matisse, Vlaminck, Picasso, Soutine, Chagall, Marquet, Mirô,... Puisant leur inspiration dans les paysages lumineux et colorés de cette campagne verdoyante de  toits roses et de cerisiers en fleurs ! Mais nous sommes éblouis surtout... non pas par le soleil, car le ciel est bien gris... Éblouis surtout par cette collection extraordinaire et unique au monde d'une trentaine de coupelles en terre cuite, céramiques créées en 6 jours par Picasso (entre le 12 et le 17 avril 1953), lumineuses de beauté ! 

Picasso est passionné de tauromachie depuis toujours. Il peint sa première scène de corrida à l'âge de 8 ans et la tauromachie fait partie de sa culture. Ces 30 coupelles illustrent en suivant l'ordre chronologique les épisodes d'une corrida. Cette collection est admirable par la simplicité du support et la dextérité du dessin, précis, léger et qui résume toute l'effervescence du moment saisi ! D'ocre jaune ou rouge, de terre noire, grise ou blanche, d'engobe et d'émail,  notre Picasso esquisse avec une remarquable précision chaque scène : c'est théâtral et spectaculaire ! Le peintre échappe au réalisme pour atteindre la métaphore, par le jeu de l'ombre et de la lumière, il résume l'enjeu :  "Sol y sombra" ; "La Vie et la Mort "...
Picasso, dans cette vision transcendée de la corrida, lui donne une dimension universelle et pacifiée. 

Le trois salles qui terminent le parcours sont des œuvres choisies entre les années 1970 et 2000, période de rupture où l'art devient un champ d'expérimentation : On remarque deux très belles toiles de Viallat, on aime l'oiseau en vol de Philippe Cognée, et tant d'autres...

Promenade ludique et rafraîchissante ; c'est l'occasion d'un bon week-end ; Bravo Céret ! Et une très bonne année à tous en compagnie de ZEUXIS !


Musée d'Art Moderne de Céret


Céramique Picasso


André Masson

La balade de Paula à CéretCéramique Picasso

Musée d'Art Moderne de Céret 

8, Bd Maréchal Joffre
BP 60413, 66403 Céret Cedex- France

T (33) 04 68 87 27 76

Horaires d'ouverture
Du 1er juillet au 30 septembre : ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.
Le reste de l'année : ouvert de 10 h à 17 h, fermé le lundi.

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous