Jean-Michel Basquiat et la rage créative

Jean-Michel Basquiat et la rage créative

Chez Zeuxis on affectionne tout particulièrement l’œuvre de Jean-Michel Basquiat… d’où notre grand enthousiasme à l’annonce d’une rétrospective sur l’artiste à la Fondation Louis Vuitton !

Pour accompagner cette future (et très attendue) expositionArte nous propose un superbe documentaire sur l’enfant prodige. Il nous aura pas fallu longtemps pour actionner le replay (disponible jusqu’au 26 mars seulement, alors ne tardez pas).

À travers ce documentaire on retrace l’histoire de l’enfant, de l’homme et de l’artiste Jean-Michel Basquiat, notamment avec le discours émouvant de ses deux sœurs.

On découvre qu’une grande partie de son inspiration a été puisée dans l’ouvrage « Gray’s Anatomy » offert par sa mère à la suite d’un accident de voiture. Alors âgé de 7 ans, Jean-Michel montre déjà une volonté de dessiner et de peindre sans limite.

Très vite, Basquiat se met à graffer sous le nom de « SAMO ». Signifiant de l’argo afro américain que tout va bien. C'est alors et par le plus grand des hasards en se promenant dans la rue, qu'il arrive à vendre deux de ses oeuvres à Andy Warhol ! Cela marquera un tournant dans sa vie artistique. Il s’affirme désormais en tant que Jean-Michel Basquiat l'artiste et signera une oeuvre "Samo est mort"…

Décrit comme malicieux et déterminé par sa sœur, Jean-Michel Basquiat ne cesse de nous séduire et de nous captiver dans ce reportage que l'on vous recommande vivement !

On avait adoré la première rétrospective sur l'artiste à Londres alors on ne peut que noter avec enthousisame la date du 3 octobre prochain pour l'exposition à la Fondation Louis Vuitton.

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous