Les ateliers éphémères du 7 rue Tolbiac à Paris

Les ateliers éphémères du 7 rue Tolbiac à Paris

Au coeur du 13e arrondissement, au 7 rue Tolbiac, en passant le grand portail vert, vous y verrez d’immenses entrepôts condamnés. Rien d'exceptionnel jusque là. Toutefois si votre curiosité vous incite à en pousser les portes, alors vous découvrirez leurs trésors : une myriade d’ateliers d’artistes éphémères !

Le projet est admirable : ces entrepôts, destinés à être démolis dans quelques semaines, ont été cédés à huit artistes désireux de s’y installer pendant un an afin d’y exprimer leur créativité mais également de profiter des gigantesques espaces offerts par le lieu ! Une véritable opportunité à Paris, ville dans laquelle les ateliers sont rares et convoités. 

Une démarche qui nous rappelle l’histoire du célèbre immeuble 5Pointz de New York, cédé aux artistes street art avant sa démolition. Triste fin pour le propriétaire puisqu’après la destruction du lieu - devenu une véritable « Mecque du Street Art » - les artistes avaient porté plainte contre lui… et gagné le procès !

Les ateliers éphémères rue Tolbiac se réservent quant à eux un bien meilleur dénouement ! En effet, afin de rendre hommage aux oeuvres des artistes mais également à la manière dont ils ont investi le lieu et créé leurs ateliers, une exposition baptisée « Voyage au centre de la terre » est organisée par Jérôme Sans, également directeur artistique de la future fondation Emerige sur l’Ile Seguin à Boulogne dont l'ouverture est prévue en 2021.

Une fondation qui reposera sur le même principe que ces ateliers éphémères : confronter les visiteurs à ce que veulent exprimer les artistes. En effet, sans la contrainte de l'espace, ces derniers sont libres d'exprimer leurs visions des choses, leurs talents, leurs messages... C'est donc face à des oeuvres monumentales que le visiteur se retrouve confronté (parmi lesquelle : les installations d'Eva Jospin, les grands formats de Lucie Picandet...). De la grandeur des espaces et des productions à la découverte intime des artistes via leurs ateliers respectifs, le visiteur ne peut qu'être enchanté.

Attention, car l’aventure du 7 rue Tolbiac se termine le 25 mars prochain ! Zeuxis vous invite donc à y passer ce weekend, afin de découvrir le travail des talentueux artistes qui s'y sont établis.

Zeuxis présente le 7 rue Tolbiac

Mur de l'atelier de Pierre Turier

Zeuxis présente le 7 rue Tolbiac

La traversée d'Eva Jospin

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous