Martial Raysse

Martial Raysse

Martial Raysse et sa fascination pour la parodie. 

Martial Raysse est un artiste contemporain, né en 1936 sur la Cote d'Azur. Dès son enfance, il baigne dans le monde artistique avec des parents céramistes, l'influence de la peinture du sud (Matisse) et d'ailleurs (Ben ou Arman). Il abandonne rapidement ses études en lettres pour devenir un peintre autodidacte. Il fait partie de cette génération d'artistes qui a connu le boom du développement capitaliste et de la société de consommation. Désireux de « célébrer la vie » à travers ses oeuvres, il décide en 1962 de partir aux Etats-­Unis. Tout comme ses compères Nouveaux Réalistes Nikki de Saint Phalle et Jean Tinguely. C'est en se nouant d'amitié avec des artistes tels que Warhol et Lichtenstein qu'il se voit réellement confronter au Pop Art et à cet univers de la réclame.

Au début des années 1960, on voit émerger une nouvelle démarche chez l'artiste, oubliant peu à peu son appartenance d'assemblagiste. Raysse commence dés lors à prendre gout pour la réappropriation, la personnification ou encore la citation d'oeuvres en les traitant sous la forme de la parodie ou du pastiche. Ces deux modes mimétiques vont être déclinés sous différents aspects tout en témoignant de la spécificité propre de l'artiste. 

Dans la série Made in Japan (visible à Pompidou), l'artiste se penche sur la parodie du maquillage : il réalise des sérigraphies en noir et blanc de fameux chef d'oeuvres (Ingres ou Tintoret notamment), les découpe, assemble, recompose puis les recouvre de couleurs et parfois d'objets fluorescents en plastique. 

A partir des années 60, son processus artistique est donc presque toujours le même : il part d'un visuel iconique, représentatif d'un concept puis se l'approprie pour lui donner vie autrement. On pense par exemple à ce portait fameux à haute tension de Elaine Sturtevant ou encore de la toile Soudain l'été dernier dans laquelle il repart de l'image de la pin'up en maillot des années 50's - symbole de la société de consommation - dans laquelle indépendamment des couleurs et des assemblages de peinture, il ajoute une serviette et un chapeau de paille "réels".

Alix Montcerisier

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous