Giacometti, entre tradition et modernité

Giacometti, entre tradition et modernité

L'exposition " Entre tradition et modernité " au musée Maillol est originale dans le sens où elle aborde Alberto Giacometti dans sa problématique de sculpteur.

Comment conçoit-il la sculpture, comment la " pratique-t-il " ? quelles sont ses références ? Ses interactions avec ses contemporains ? Dans quel cadre culturel, intellectuel et esthétique se situe-t-il ?

 

Ainsi sont confrontées les oeuvres de Giacometti avec celles d'artistes qui les ont influencées (Rodin, Maillol, Despiau, Bourdelle ...) Il " emprunte " aussi à l'art des Cyclades, à l'art égyptien et mésopotamien... On imagine sa silhouette arpentant le Louvre à la recherche du " profil parfait ". " Copier pour mieux voir... " nous confie-t-il !

La carrière de Giacometti n'est pas linéaire, il se remet continuellement en question... Cubiste, puis surréaliste, il fabrique des objets... puis revient au modèle... Puis Il réintègre son atelier (40 ans de sculpture rue Hyppolyte-Maindron suivront !) ; il reprend le travail de la terre. Il regarde Rodin qui exploite les " accidents "... Le portrait devient son obsession et revient à la figuration... Il modèle contre et avec la matière ! 


L'exposition nous montre beaucoup d'œuvre en plâtre, matériau caractéristique de sa démarche, il l'utilise comme un matériau de sculpture à part entière ; il le gratte, il le grave... il le dessine. Le socle devient parti prenante : il n'hésite pas à placer des figures très petites sur des socles démesurés, le socle devient parfois plus important que le motif. Giacometti cherche une autre voie entre tradition et avant-garde. 

Il gardera un esprit moderne jusqu'à la fin de sa carrière. 


" Mais l'aventure, la grande aventure, c'est de voir surgir quelque chose d'inconnu chaque jour, dans le même visage. Ça vaut tous les voyages du monde. "


" Aucune sculpture ne détrône jamais aucune autre. Une sculpture n'est pas un objet, elle est une interrogation, une question, une réponse. Elle ne peut être ni finie, ni parfaite. "

C'est l'occasion d'aller découvrir chez AMELIE rue Clauzel, la sélection de sculptures qu'elle nous propose, toujours choisies avec un regard exigent et pleins de poésie !

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous