Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu à la Fondation Cartier

Géométries Sud, du Mexique à la Terre de Feu à la Fondation Cartier

L’exposition Géométries Sud, du Mexique à la Terre de feu a débuté le 14 octobre à la Fondation Cartier.

L'exposition sort de la hiérarchie artistique et représente toutes sortes de disciplines créatives. Elle comprend près de 250 œuvres de 70 auteurs différents, de la période précolombienne à nos jours. Les productions mettent en valeur les rituels visuels qui peuvent guider le spectateur à travers le temps et la culture.

Il est impossible de passer à côté des travaux des architectes paraguayens Solano Benitez et Gloria Cabrall, qui sont devenus les lauréats de la biennale d'architecture de Venise en 2016.

Lors de la création du projet, les architectes ont utilisé des panneaux de béton et de briques détruites avec un principe de répétition. Cette œuvre monumentale est située le long de la façade, provoquant un incroyable jeu de lumière en entrant dans la fondation.

Au rez-de-chaussée, les visiteurs dès les premières secondes sont couverts d'une vague de couleurs vives et délicieuses. Une abondance de motifs, de formes géométriques, de nuances remplit la pièce. Nous assistons à un dialogue continu entre différents styles, cultures, époques et techniques.


Pour moi, le plus intéressant était le vocabulaire formel de la géométrie autochtone. Ces motifs sont cryptés dans chaque œuvre d'art, cachés dans un style particulier pour chaque culture. Cela ressemble à un rite mystique, dont tout le monde peut faire partie.

À découvrir à la fondation Cartier jusqu'au 24 Février 

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous