Egon Schiele, l'anatomie et son trait de génie

Egon Schiele, l'anatomie et son trait de génie

Deux expositions remarquables sur Egon Schiele ont lieu au même moment à Paris (Fondation Louis Vuitton)et à Londres (Royal Academy of Arts). Elles présentent essentiellement ses dessins et témoignent respectivement de son trait expressionniste si fort. 



A partir de 1910, alors âgé de 20 ans, il s'éloigne du Jugendstil, l'équivalent en Allemagne de l'Art nouveau, dont un des chef de fil est Gustave Klimt. Il développe un nouveau style guidé par son trait de crayon que l'on voit apparaître à travers de multiples expérimentations et une production très abondante de dessins et croquis. En réaction aux portraits mondains et élégants de Klimt, il va lui se concentrer sur des portraits de personnes "populaires", comme des prostituées ou des enfants des rues. Le corps le fascine et encore plus les relations entre le physique et le psychique.



Sa "ligne expressionniste" se caractérise par un tracé saillant, coupant et des disproportions anatomiques qui mettent mal à l'aise le spectateur. La palette du peintre, est souvent limitée à quelques touches monochromes, notamment pour peindre la peau translucide. Ces couleurs, combinées aux désarticulations corporelles, placent le dessin à la frontière entre la vie et la mort. C'est bien cette ambiguïté qui nous dérange et nous fascine. D'ailleurs, l'artiste dira en 1910, "tout est mort vivant". 

 

Sa façon de dessiner donne vie aux personnages ; comme s'il arrivait à peindre une partie de leur âme également. On ressent un malaise, un sentiment, une inquiétude ou une attente. Il parvient avec un talent exceptionnel à extérioriser "les turbulences intérieures" de ses modèles. 

 

On remarque souvent que les formes se détachent sur un fond vide, elles sont dynamiques et en mouvement mais comme flottantes. Notamment après 1917, après avoir passé plusieurs mois sur le front, Egon Schiele rentre à Vienne et reprend son pinceau. Il va réintroduire le modelé dans ses paysages, ses portraits et ses fleurs qui se découpent sur des fonds vides. 

 

 

Pour ceux qui veulent faire un tour plus en détail à la Fondation Louis Vuitton, c'est par ici!

 

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous