Il était une fois... Bernar Venet

Il était une fois... Bernar Venet

Bernar Venet est un artiste plasticien français, symbole de l’art conceptuel, qui a construit son œuvre avec des sculptures et des dessins.

Bernar Venet est né le 20 avril 1941 dans les Alpes-de-Haute-Provence. Jeune artiste, il touche à tous les médiums : vidéos, photographies, dessins, peintures, sculptures ; Artiste qui se cherche, il réalisera sa première performance à l’âge de 20 ans, lors de son service militaire. Il s’allonge nu dans un dépôt d’ordure et surprend toute sa compagnie. Après ce service, en 1958, il s’installe à Nice où il rencontre Arman, qui le prend sous son aile en tant qu’assistant. Au côté d’Arman, l’artiste va développer sa connaissance de l’art et des modes actuelles, le poussant à s’expatrier aux Etats-Unis.

Une fois installé en 1967, Bernar Venet réalise ses premières toiles, inspirées de diagrammes mathématiques et de textes pris à l’université de Columbia, il construit ainsi sa démarche artistique autour de la recherche scientifique, s’éloignant des mouvements artistiques alors implantés en Europe et aux Etats Unis. Il rencontre de nombreux artistes minimalistes comme Donald Judd, Sol Lewitt, Robert Smithson ou encore Micheal Heizer, qui vont fortement l’influencer.  

« Je les avais découverts au Whitney Museum durant mon premier séjour new-yorkais. Le choc avait été brutal car j’avais pu évaluer à quel point, bien que développant une esthétique sobre et industrielle proche de la mienne, ils étaient beaucoup plus directs et radicaux. »

Cette nouvelle installation et ces nouvelles rencontres sont décisives dans la carrière de l’artiste qui est vite exposé dans de nombreuse galerie, avec notamment ses œuvres recouvertes de goudron, ou bien « Les origines » composé d’un tas de charbon.

Cette faculté d’abstraction est son attirance pour les sciences font de lui un artiste précurseur de l’art conceptuel. Une position qu’il maintient dans les années 80, avec ses « Lignes indéterminées », des structures en acier cor-ten, exposées dans des collections publiques ou des espaces urbains aux quatre coins du monde, lui assurant ainsi une grande célébrité.  Il exposera notamment ces lignes à Versailles en 2011.

Leurs immensités ajoutées à leurs surprenante stabilité, apposé à des décors tous plus différents les uns que les autres, confirment l’affront que propose l’artiste à l’architecture. Bernar Venet a ainsi marqué le monde de l’art en lui apportant une lecture différente, plus brut, plus scientifique et plus conceptuel, faisant de lui un artiste de référence

Laisser un commentaire

* Nom :
* Email :(non publiée)
   Website: (Url du site http://)
* Commentaire
Prenez rendez-vous